Calmer Parenting, le blog

Comment donner de meilleures habitudes aux enfants ?

Par Anne Peymirat


Votre enfant se lève le soir au lieu de rester au lit ? Vous aimeriez que cela change ? N'attendez pas le soir pour essayer de résoudre la situation. Changer ses habitudes ne se fait pas en un seul coup, sur une demande ou sur une punition. Utilisez plutôt la discussion préparatoire qui vous permettra en anticipant de changer le comportement de votre enfant. Et de manière durable. 

La discussion préparatoire

C'est LA technique clé pour donner de meilleures habitudes à vos enfants et améliorer leur comportement. 

Lors de cette discussion, il faudra poser des questions à l’enfant car c’est lui qui doit parler et non le parent. Le parent guide l’enfant mais les réponses doivent venir de lui. Ainsi, le parent est sûr que l’enfant sait bien ce qu’il doit faire. Lorsque l’enfant parle, il s’imagine déjà en train de faire ce qui est attendu de lui. Au moment venu, il aura beaucoup plus de chance de faire comme il l’a dit. La discussion préparatoire n’est pas une leçon ou un rappel, c’est une discussion où l’enfant dit ce qui est attendu de lui. Cette discussion doit être brève – environ une minute – et doit être répétée plusieurs fois dans la journée ou sur plusieurs jours. Ceci aidera l’enfant à mémoriser ce qu’il doit faire.

Ce n'est pas une baguette magique, mais presque ! 



Les stratégies pour arrêter le comportement indésirable d'un enfant

Par Anne Peymirat



Il ne sert à rien de s’énerver contre un enfant dont on veut « stopper » le comportement. Vous risquez surtout de faire monter la tension. La première chose est de rester le plus calme possible. C’est la base même de l’autorité.

Lorsqu'un enfant ne se comporte pas comme vous le voulez, il faut vous approcher de lui.

Votre simple présence peut lui rappeler ce qu’il doit faire ou ne doit pas faire. Retenez-vous de lui dire d’un bout à l’autre de la pièce « Arrête ton cirque » ou « Ne parle pas comme ça ». Attendez plutôt que votre enfant fasse une pause dans son mauvais comportement pour lui dire quelque chose de positif en utilisant la technique du compliment descriptif.

Parfois cela suffit à recadrer l’enfant car vous lui montrez qu'il peut de nouveau avoir de l’attention positive. Il sera alors plus motivé pour continuer à améliorer son comportement. Si toutefois il recommence, vous pouvez utiliser l’écoute empathique. Sans doute est-il à ce moment là excité ou énervé. Vous pourrez alors lui dire : «  On dirait que tu es très excité pour continuer à jouer ainsi au ballon dans la maison ». Proposez-lui une activité alternative, par exemple « Dès que tu auras posé le ballon, tu pourras faire la course jusqu’à ta chambre, et je te dirai combien de temps tu as mis ». Vous pouvez aussi Iui rappeler ce que vous attendez de lui, en disant : « À la maison, le ballon doit être dans le placard de l’entrée » ; et lui demander : « Où vas-tu maintenant mettre le ballon ? »

Si, toutefois, après ces tentatives votre enfant n’a pas arrêté de jouer au ballon, il faut joindre l’action aux mots et lui retirer le ballon des mains. Il risque de chouiner, rouspéter ou même pleurer, mais vous I’aurez suffisamment prévenu.

Comme vous le voyez, cette technique est douce, mais montre que vous êtes ferme sur vos demandes. Elle aidera votre enfant à mieux se comporter, car il verra que vous vous contrôlez et qu’il n'arrive pas à vous énerver avec ses bêtises. Contrairement à la méthode en 6 étapes, l’ordre des actions proposées ci-dessus peut varier. Il faut en particulier se souvenir de : rester calme, vous approcher de l’enfant, laisser un peu de temps à votre enfant pour arrêter ce qu’il fait.

N’oubliez pas qu’un enfant peut être très rapide pour faire ce qui le motive mais très lent pour le reste !



Calmer Parenting

Approche

Accompagnement

Equipe

Blog

Presse

Contactez nous


Contact

anne.peymirat@googlemail.com

+33 6 50 55 57 57

Réseaux Sociaux