Au secours, mon enfant est insolent !

Prenez rendez-vous en ligne ou par téléphone au 06.50.55.57.57 - Réponse sous 48h !

Au secours, mon enfant est insolent !

#parentalite , #Techniques parentalité , #insolence , #vie de famille

Vous enfant vous répond, utilise un ton impertinent, vous parle comme à un copain ? Vous lui demandez de faire quelque chose et il vous répond “C’est bon, lâche-moi !” ou encore “Tu me gonfles !”.  


Cette attitude est souvent vécue comme une agression, on se sent remis en cause et non respecté en tant que parent. Les parents me disent qu’ils répondent à leur enfant “Ne me parle pas sur ce ton !”, “Je ne suis pas ta copine”, ou encore “C’est inacceptable de parler comme ça à ses parents!”. 


Comme vous l’avez sans doute remarqué, même si ce que vous dites est juste, cela ne contribue pas à changer la manière dont votre enfant s’adresse parfois à vous. 



Comment faire alors ?

Tout d’abord, je vous conseille d’anticiper ces situations. Au lieu d’attendre que le problème se pose et réagir à ce moment-là, soyez pro-actif. Ainsi, vous pouvez préparer votre enfant à être plus poli avec vous. C’est la technique de la discussion préparatoire. Ainsi, à un moment calme, vous pouvez lui dire : “Comment dois-tu parler à Papa et Maman ?” “Lorsque je te demande de faire quelque chose, de quelle manière dois-tu me répondre ?”. Vous pouvez aussi lui demander “Si je te demande quelque chose et que cela t’embête, que peux tu dire ? Et que ne peux-tu pas dire ?” 


Ensuite, pensez à faire remarquer à votre enfant, et à le lui dire, quand il est poli, ou du moins, vous parle sur un ton approprié. Cela le motivera. vous pouvez utiliser la technique du compliment descriptif et dire “Quand je t’ai dit que tu ne pouvais pas jouer à la PS4, tu étais contrarié et pourtant, tu n’as pas été insolent” ou encore “quand tu m’as demandé de donner ton goûter, tu l’as fait sur un ton agréable en disant “Je peux avoir mon goûter s’il te plaît” au lieu de “Passe moi mon goûter”. 


Si vous utilisez ces techniques tous les jours, vous verrez que vous aurez de moins en moins de moments où votre enfant est insolent. 

Evitez de dramatiser

Lorsque la situation se présente quand même, évitez de dramatiser, d’utiliser des termes comme “c’est inacceptable” (de toute façon il vient de le faire) et d’en faire toute une histoire. Finalement, c’est donner beaucoup d’importance à l’enfant à ce moment là. Mieux vaut lui donner de l’attention quand il se comporte bien ou du moins mieux. Certains enfants s'accrochent à l’attention négative qui leur est donnée et cela les incite à continuer. Prenez une attitude plus détachée en disant par exemple : “Tu dois être très énervé pour me parler comme cela”, “Quand tu me parles, comment dois-tu le faire?”. Plus vous resterez calme, plus la situation s’apaisera et votre enfant verra qu’il n’a rien à gagner à vous parler ainsi. 


Les parents qui ont suivi ces conseils se sont rendus compte en quelques semaines que leur enfant s’adressait à eux sur un ton beaucoup plus agréable !


A vous de jouer ! 


•••


Vous avez des questions et/ou besoin de précisions ? Vous souhaitez être accompagné.e pour retrouver une vie de famille apaisée à la maison ?